Mars 2017

Relâché d'un héron garde-boeuf

Ce héron garde – bœuf à été déposé au centre de soin SOS Faune sauvage en Guadeloupe en février dernier. Il avait été trouvé dans le grand-cul de sac marin, inerte après un choc. Le héron a été placé à l’hôpital pour se réhydrater, se nourrir et se reposer.

Il a ensuite très rapidement récupéré et a donc été hébergé en volière de réhabilitation pour qu’il puisse se re-muscler en vu de son relâché.

Le mercredi 8 mars, nous avons eu droit à un belle récompense : notre protégé a pris son envol pour aller se poser plus loin... sur un bœuf !

Mars 2017

Relâché d'un pélican

Le 12 mars, un pélican brun à été déposé par l’Aquarium de Guadeloupe au centre SOS Faune Sauvage. Il souffrait d’une plaie à l’aile droite l’empêchant de voler et de se nourrir. Après quelques jours de convalescence, Bozo, qui doit son prénom à son caractère farceur avec l’équipe soignante, a été relâché sur une plage au Gosier. Après quelques secondes d’hésitation, il s’est envolé rejoindre les siens .

Musique : L@musique, Whispers

Novembre 2016

Forum AFdPZ sur la Conservation au Zoo de GUYANE - Novembre 2016.

Du 20 au 26 novembre 2016 s'est déroulé le deuxième Forum AFdPZ sur la Conservation en Outre-Mer. Après un millésime 2014 particulièrement riche en rencontres et en découvertes, le programme du forum guyanais a laissé une place importante à la biodiversité locale et auxprogrammes de conservation et de recherche en Guyane et en Amérique Latine.

Quarante deux participants (42)  de la Métropole et des Outre-Mer représentant 24 Institutions sur les 95 membres de l’AFdPZ, accompagnés d’experts locaux et internationaux ont répondu présents à cette rencontre dans ce beau pays de Guyane !
Propriétaires, Directeurs, Vétérinaires et Soigneurs de Zoos, accompagnés d’Experts locaux et internationaux se sont rencontrés pour échanger leurs expériences et leurs connaissances liées à des programmes de recherche et de conservation. Ils ont eu l’occasion d’échanger durant 26 conférences et excursions dans les divers biotopes guyanais pendant une semaine dans une des régions du monde où la biodiversité conserve à l’heure actuelle une richesse immense.

Nous avons le plaisir de vous faire partager cette semaine en image à travers cette vidéo réalisée par le ZooParc de Beauval.

MERCI au Comité du Tourisme de La Guyane, à la Collectivité Territoriale de La Guyane et à Air France de leur soutien.


Juillet 2016

Le mois de Juin a aussi eu son lot de bonnes nouvelles.

Un racoon Procyon lotor a été déposé au centre de soins SOS FAUNE SAUVAGE par des particuliers qui avaient trouvé l’animal dans leur jardin. Le racoon sub-adulte était mal en point et s’est laissé manipuler sans trop de résistance. A son arrivée l’animal semblait faible mais aucune lésion externe n’était visible, un empoisonnement est suspecté immédiatement. Après quelques jours de traitement,  le racoon a regagné toute son énergie et toute l’agressivité d’un « vrai racoon sauvage ». Il a été gardé en observation un temps mais son état est resté stable. Il a donc été relâché il y a quelques jours. Malgré le temps pluvieux, le jeune adulte a découvert son nouvel environnement avec énormément de curiosité avant de disparaitre dans la forêt… 


Mai-Juin 2016

Un nouveau pélican brun, Pelicanus occidentalis, dénommé Francis par nos équipes,  nous a été apporté pour récupération le 13/04/2016: il souffrait d'une patte cassée. A son arrivée,  la vétérinaire du centre de soins, Paola, à procéder à un examen complet et des radiographies qui ont en effet révélé de multiples fractures ouvertes du tarse et des phalanges de la patte droite. Après plus d’un mois de soins de ses plaies et la pose d'un bandage immobilisant, l’oiseau a presque entièrement récupéré. Francis garde une légère boiterie,  lui conférant un dandinement le rendant encore plus attachant... Mais rassurez-vous cette gêne n’interfère nullement à sa survie...  Il a finalement rejoins sa colonie de Pélicans vers le Gosier avec l'aide de l'Aquarium de la Guadeloupe. Francis n’a pas hésité longtemps à s’envoler au large et se poser dans l’eau près des siens. Quel bonheur !

Une tortue charbonnière adulte Geochelone carbonaria a été apportée pour récupération par un particulier au centre de soins SOS FAUNE SAUVAGE après avoir été trouvée sur une route passante. Heureusement elle a été récupérée avant d’être percutée par un véhicule et ne souffrait d’aucune lésion grave.  Elle est restée chez nous en observation le temps de s’assurer de l’absence de toute pathologie. Cette magnifique tortue nous a vite montré qu’elle était prête à être libérée et qu’elle débordait d’énergie. C’est avec plaisir et fierté que nous avons pu la réintégrer dans son milieu naturel ...Et c’est à la vitesse d’une tortue,  qu’elle a disparue peu à peu dans le paysage !

IMG_9532.JPG

Une nouvelle tortue a été relâchée récemment : il s’agit, cette fois d’une tortue à clapet,  Pelusios castaneus.  C’est sur le site de la maison de Mangrove appelé désormais TAONABA et avec la collaboration précieuse du garde du Littoral M. Henry Thomas que cette tortue locale a retrouvé son environnement naturel. Noté que ce site protégé de mangrove est constitué de nombreux étangs peuplés de tortues d’eau et représente donc un lieu idéal de vie pour notre petite protégée. Elle a disparue dans les profondeurs de l’étang en un instant, bon voyage la belle !

Au mois de Mai un jeune gligli, Falco sparverius, nous a été apporté pour récupération parce que vraisemblablement tombé du nid : il était encore trop jeune pour voler et se nourrir seul. Nous avons mis en place leprotocole de nourrissage pour jeune rapace. Celui-ci est basé sur une transition progressive entre des produits carnés et des souriceaux vivants afin de lui réapprendre à chasser. Heureusement, ce jeune faucon est très curieux et surtout très gourmand ! Il a donc vite appris à  utiliser ses griffes acérées et son bec tranchant pour se nourrir. Ainsi capable de chasser sans aucune difficulté,  il a été relâché il y a quelques jours.  Il a donc pris son premier envol «libre»  sous les yeux admiratifs de Margo,  la soigneuse animalière qui s’est occupée de lui au cours des dernières semaines.

Voici une Frégate,  Fregata magnificens, trouvée extenuée, en pleine mer vers Sainte Rose,  au début du mois de Juin par un des agents du Parc National de la Guadeloupe. L’oiseau avait en effet un hameçon de type leurre accroché à sa patte et son aile droite, ce qui l’empêchait complètement de se mouvoir.  Sans ce sauvetage elle n’aurait pas survécu longtemps.  Nous avons fait le nécessaire et Paola notre vétérinaire a brillamment soigné les diverses plaies causées par l’hameçon.  La frégate est aujourd’hui en pleine forme et est prête à rejoindre l’océan. Elle a retrouvé son milieu naturel sur un site isolé non loin de son lieu de découverte afin de lui laisser le temps de s’envoler en toute tranquillité. Elle a rejoins le large d’un battement d’aile !


Soutien au programme de conservation du condor en Argentine

Grâce au soutien apporté par l’Association SOS FAUNE SAUVAGE au programme PCCA de réintroduction des Condors dans les Andes, un condor presque adulte a pu être secouru en Argentine … Il était probablement victime d’une intoxication, en plus d’une balle logée dans le ventre…

Nous nous engageons chaque année auprès de scientifiques internationaux pour faire voler ce magnifique rapace dans les paysages sud-Américains les plus impressionnants. Le condor est l’un des plus grands oiseaux volant, et l'un des oiseaux vivant le plus longtemps au monde, avec une durée de vie allant jusqu'à 50 ans.
Plus d'infos sur Facebook : Cliquez ici


Pédro le pélican

Au début du mois d’avril un pélican adulte a été amené à SOS Faune Sauvage par un agent du Parc national de la Guadeloupe. L’oiseau a été trouvé sur une plage, incapable de voler.
Très affaibli, le pélican ne se nourrissait plus seul et nous avons dû lui prodiguer des soins intensifs pour le remettre d’aplomb. Le pélican, nommé PEDRO par l’équipe animalière, a heureusement très vite repris des forces. De nature très curieuse et surtout très gourmand, Pedro courrait derrière les soigneurs pour leur réclamer du poisson.
Après une période de réhabilitation pour s’assurer que l’oiseau serait capable de voler et survivre, la décision a été prise de le relâcher.
Avec la présence de l’agent qui l’avait récupéré M. Oettly, nous avons donc remis Pédro en liberté sur la même plage où il avait été trouvé. Nous avons eu droit à un adieu mémorable puisque Pedro a effectué un vol tout autour de nous avant de s’envoler au large !


6 mai 2016

Chouette, elle est sauvée !

Cette semaine, une chouette à lunettes (Pulsatrix perspicillata) a été transférée au centre de soins SOS Faune Sauvage de Guyane.
La chouette a été tout d'abord capturée par les pompiers suite à un accident contre une voiture, puis déposée à la clinique vétérinaire Montjoly, qui nous a contactés quelques jours plus tard pour un transfert.
L'animal en pleine forme (agressivité marquée, état corporel ok, RAS rayons osseux et articulations) n'ayant pas besoin de soins, il a été remis en liberté sur site SOS Faune Sauvage. Une chouette histoire, non ?

Pour en savoir plus sur la démarche à adopter si vous trouvez un animal sauvage blessé, cliquez ici: http://www.sosfaunesauvage.com/contactez-nous/

Pour en savoir plus sur SOS Faune Sauvage en ‪#‎Guyane‬ :
http://www.sosfaunesauvage.com/