Depuis 2001, l'association agit pour la sauvegarde et la protection des espèces

L'association a vu le jour en 2001 et se pérennise grâce aux dons du Zoo de Guadeloupe. En effet le Parc des Mamelles met gracieusement à la disposition du centre de soins ses locaux et finance à ce jour l’intégralité des dépenses nécessaires à son fonctionnement (frais d’hébergement, de nutrition, de soins, de transport des animaux, etc...).

L’ouverture a été autorisée par un arrêté préfectoral n°2009-1471 ADI/4 du 3 novembre 2009 portant sur un établissement relevant de la deuxième catégorie, activité centre de soins pour les animaux vivants d’espèces non domestiques.


Bilan de 2001 à 2013

Le centre de soins SOS FAUNE SAUVAGE en Guadeloupe, c'est plus de 380 animaux soit une centaine d'espèces différentes soignées, dont 50% ont été relâchés sur la période allant de 2001 à 2013.


En 2014, Forum de la conservation

En 2014, s'est déroulé le forum de la conservation organisé par l'AFdPZ.
Cette manifestation a été accueillie par le Zoo de Guadeloupe et l'association SOS Faune Sauvage. Les membres ont pu visiter l'un des derniers refuges d'Iguanes des Petites Antilles (Iguana delicatissima) sur l'ile de Petite Terre.


2015 - Bilan de l'antenne Guadeloupe

Au total, en cette année 2015, ce sont donc 99 animaux qui ont été pris en charge par le centre de soins de SOS Faune Sauvage, Antenne Guadeloupe.
Les particuliers tout comme les représentants de l’Etat ont fait appel à nous pour la prise en charge des soins des animaux de la faune sauvage.
Le bilan global de nos actions 2015 est très encourageant, avec un taux de survie global de 45 % à ce jour. Tous ces animaux ont, soit intégrés des parcs zoologiques agréés quand leur réintroduction dans le milieu naturel n’était pas envisageable, soit ont été relâchés.