Les rôles du centre de soin

Le centre de soins est l'hôpital qui soigne bénévolement les animaux qui y sont apportés pour récupération.
Il n’a pas vocation de présenter les animaux : c’est un lieu de passage où ils sont hébergés temporairement durant le temps nécessaire à leur rétablissement et en limitant au strict minimum leurs interactions avec l'Homme.
Le centre de soins a pour fonctions :

La réception des animaux

L’association recueille les animaux non domestiques apportés pour récupération blessés, fatigués, incapables de survivre seuls ou faisant l’objet d’une saisie, par les agents du SMPE (Service Mixte de Police de l’Environnement).


L’hébergement

Le centre de soins accueille les animaux ayant besoin de soins réguliers dans la « zone hôpital », milieu protégé de tout aléa climatique (comprenant des box équipés de lampes chauffantes et UV, des vivariums).
Une fois rétablis, ils transitent dans la « zone de réhabilitation » pour s’acclimater à nouveau au milieu extérieur.
Ils disposent d’une alimentation saine et adaptée à leur régime naturel, récupérée au niveau des stocks du Zoo de Guadeloupe (fruits et légumes frais, viandes et poissons surgelés, graines et
proies vivantes).


La sensibilisation

La sensibilisation passe par l'information sur les réseaux sociaux tels que Facebook afin d'informer la population des actions de l’association et de l’importance de l’implication de tous à la protection de la nature.

Au niveau du parc zoologique, une animatrice animera des ateliers pédagogiques pour les classes en visite, afin de compléter et approfondir leurs connaissances sur l’environnement et l’écologie. De plus, un site internet est mise à jour régulièrement afin de tenir informer le public des actions de SOS faune sauvage et de l’importance de la préservation de notre faune sauvage.

Les soins

 Soins prodigués à un iguane des petites antilles au centre sos faune sauvage de guadeloupe

Soins prodigués à un iguane des petites antilles au centre sos faune sauvage de guadeloupe

Les animaux sont examinés par le vétérinaire rattaché au centre de soins. Ce dernier effectue les premiers soins et les opérations nécessaires, puis c’est l’équipe animalière qui prend le relais. Quotidiennement ils veillent, appliquent les soins prescrits et stimulent les animaux. Le capacitaire multi-espèces chaperonne l’ensemble. Tout animal qui transite par le centre de soins est vermifugé et reçoit les traitement adaptés à sa pathologie. Une prise de sang est faite en fonction de l’espèce pour vérifier que l’animal ne soit porteur d’aucune maladie transmissible à l’homme.


Les relâchés ou placements

Relâché d'iguane

Une fois l’animal rétabli, un pronostic est fait par le vétérinaire et transmis aux autorités. Si l’animal ne garde aucune séquelle de son traumatisme, et qu’il s’agit d’une espèce locale, il est relâché dans son milieu naturel. Cette étape s’effectue avec la collaboration active et la validation de la Direction de l’Environnement et de l’Aménagement (DEAL), du Service Mixte de Police de l’Environnement (SMPE), et de la Direction des Services Vétérinaires (DAAF).

Dans le cas où il présente une pathologie trop handicapante, une décision est alors prise de concert avec les services de l’Etat compétents, la DEAL (Direction de l’Environnement et de l’Aménagement), le SMPE, la DAAF (Direction des Services vétérinaires), ainsi que le vétérinaire et le capacitaire du centre de soins. L’animal sera alors placé dans une structure agréée pour finir ses jours dans les meilleures conditions possibles.